Vendre votre propriété immobilière, les bons à savoir

La vente de propriété immobilière est le meilleur moyen pour débloquer rapidement des fonds. En fonction de la saison, et selon le type de bien, ce genre de transaction prendra en moyenne dans les 6 mois en Belgique. Vous pourriez aussi accélérer les choses si vous faites appel à un courtier professionnel. En tous les cas, voici quelques bons à savoir si vous comptez vendre votre maison.

Quand vendre votre bien ?

En Belgique, la cession d’un bien immobilier ne se fait pas n’importe quand. C’est un marché saisonnier. Dans l’espoir de pouvoir profiter de leur bien avant l’été, les investisseurs affluent généralement en début d’année. C’est le moment le plus favorable pour une vente selon les experts.

Si vous souhaitez tirer le maximum possible de votre bien, ne vendez pas votre propriété immédiatement après l’avoir acheté. Les taxes peuvent être exorbitantes. Par contre, l’administration fiscale peut vous proposer une réduction de ces participations sociales après 6 années de détention, voire annuler vos frais après 30 années de détention du même bien.

Mais surtout, ne vendez votre maison que si vous êtes prêts. En ce sens, on entend que vous avez pu terminer tous les travaux de remise en état de cette dernière. Les investisseurs ne sont plus spécialement attirés par les biens qui sont en cours de finition ou en cours de travaux.

Les étapes pour bien vendre votre bien 

Vendre votre bien n’est pas une décision que vous allez prendre à la légère. Il y a quelques étapes par lesquelles vous devez passer pour bien faire les choses.

En premier lieu, vous devez faire estimer votre bien. Un courtier est nécessaire pour ce faire. Ce dernier prendra en compte la qualité de votre propriété, la valeur du marché et la superficie disponible pour vous proposer une fourchette de prix. Prenez en compte les négociations que peuvent faire les éventuels acheteurs.

En second lieu, vous ne pouvez vous passer d’un courtier immobilier. Ceci permettra de mieux organiser la vente et de vendre plus rapidement. Choisissez cependant votre prestataire en toute connaissance de cause en prenant en compte les commissions d’agence, mais aussi la réputation sur le marché.

Vendre une propriété immobilière : les dépenses que vous allez devoir engager

Contrairement aux idées reçues, les propriétaires qui mettent en vente leur bien ne touchent pas que des bénéfices. Ils doivent aussi engager quelques frais. Notamment, si vous comptez passer par un courtier immobilier, à moins de faire appel à un mandataire ou de convenir de clause différente avec l’agence, le vendeur aura la totalité de la charge des commissions d’agence. Ces dernières changent d’un prestataire à un autre. Prendre le temps de comparer les offres est donc de mise.

À savoir également que l’expert comptable à Ixelles devra prendre en compte les revenus de votre vente dans votre déclaration fiscale. Ils sont en effet imposables. Le même comptable Ixelles devra notifier à l’administration fiscale de votre région du changement de votre assiette fiscale. Après la vente, vous n’aurez plus de taxe sur la propriété immobilière à régler.